Conserverie industrielle

D'Aucy

Réutilisation des eaux usées, qualité garantie des rejets en surface

Entité du groupe Eureden, le site D’Aucy Le Faouët (56) figure parmi les plus grandes conserveries de légumes de l’entreprise, avec une production de 100 000 tonnes par an. À l’image de l’engagement du groupe en faveur de la préservation des ressources en général et de l’eau en particulier, le site industriel morbihannais, implanté en milieu rural et bordé par une rivière, est engagé depuis longtemps dans une démarche de réduction de l’impact environnemental de ses activités.

Dans ce contexte, le site D’Aucy Le Faouët a entamé, dès 2012, un projet d’optimisation du cycle de l’eau, concrétisé en 2018 par l’ouverture, à proximité immédiate de la conserverie, d’une STEP d’une capacité de 35 m³/h. Dédiée au traitement des effluents et des déchets végétaux du site, la STEP ouvrait alors la voie à la réutilisation d’une partie des eaux usées issues du processus industriel. 

DAUCY

La problématique

Réutiliser les eaux usées

Préalablement accompagnées par BWT France et équipées des solutions BWT ECO-MX pour la chaudière vapeur et les tours aéroréfrigérantes, et BWT AQASter pour la protection des équipements de stérilisation et pasteurisation, les équipes d’exploitation du site D’Aucy Le Faouët ont décidé, en 2018, de finaliser leur projet de gestion du cycle de l’eau, entamé en 2012, par la mise en œuvre d’une STEP.

Pour l’entreprise, l’objectif était double : préserver la ressource eau en la réutilisant au maximum dans le cadre de ses process industriels, mais également restituer à la rivière, dans laquelle sont reversés les effluents, une eau la plus « propre » possible, sans risque pour la flore et la faune aquatique locale.
 

La solution

Recyclage par osmose inverse

Dans le cadre de sa stratégie de réutilisation des eaux usées, le site a inauguré, en 2018, une STEP d’un débit de 35 m³/h. L’eau ainsi épurée, destinée au prélavage des légumes en zone froide ou au lavage des sols, présentait toutefois l’inconvénient d’un taux de chlorure élevé, incompatible avec les équipements en inox du site, entraînant un risque direct de dommages irréversibles sur ces derniers. 

Pour répondre au besoin de potabilisation complète de ces eaux épurées en vue de leur réutilisation, les équipes BWT France ont alors proposé aux exploitants du site, la conception d’un d’osmoseur BWT SIGMA sur mesure. D’un alliage en inox spécifique pour faire face aux problématiques de minéralité, l’équipement d’osmose inverse est capable de produire jusqu’à 15 m³/h. Grâce à cette solution, l’eau osmosée alors utilisée est d’une qualité supérieure au seuil de potabilité. 

Capable d’accompagner ses clients de bout en bout, BWT France a également aidé d’aucy Le Faouët quant aux aspects administratifs et financiers. Dans ce contexte, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, qui avait déjà contribué à hauteur de 30 % des coûts de la STEP, a apporté au site un financement correspondant à 35 % des coûts d’installation de l’équipement d’osmose inverse.
 

Les résultats

resultats

Économies d’eau

Grâce à ces initiatives, d’aucy Le Faouët a réduit de 25 % ses consommations d’eau, soit 100 000 m³ par an, dont 50 à 80 000 m³ grâce à l’osmoseur.

picto cycle eau

Préservation environnementale

La conserverie est un contributeur positif de la rivière, et lui fournit une eau de grande qualité, comme le confirment les analyses régulières

suivi

Pérennité des équipements

BWT ECO-MX s’inscrit dans une démarche globale de pérennisation des équipements et de sécurisation des process industriels.

Nos clients témoignent

Découvrez comment nous accompagnons nos clients dans leur traitement des eaux industrielles.

« Outre la fabrication et l’installation des matériels, l’accompagnement des équipes BWT France quant aux aspects administratifs a été particulièrement apprécié, et le résultat à la hauteur, avec une subvention de 35 % des coûts d’installation apportée par l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, détaille Michaël Le Moal, directeur du site d'aucy Le Faouët. Une prise en charge partielle qui réduira d’autant plus le délai de retour sur investissement ».

« Sur le long terme, l’accompagnement des techniciens de BWT France est également très rassurant : ces derniers assurent en effet un suivi régulier des équipements, à la fois sur la partie stérilisation et réutilisation. Des contrôles analytiques sont réalisés tous les mois et une visite de maintenance chaque trimestre. ».

Les produits utilisés

BWT permaq sigma

BWT SIGMA

Unités sur skid de production d’eau osmosée.

eco-mx gamme electrolyse de sel désinfection eau industrielle

BWT ECO-MX

Générateur de solution désinfectante fraîche et en continu, in situ, par électrolyse de sel

BWT AQASter

BWT AQASTER

Solution clé en main de stérilisation et pasteurisation des emballages

ACTUALITES

Les dernières informations et documentations de BWT Industrie

logo pollutec

SALON POLLUTEC - Retours en images sur cet évènement

Après 4 jours bien remplis, le salon Pollutec 2023 à fermé ses portes. retrouvez sur cette page, les différentes actions que BWT France a mené durant ce salon et replonger vous dans cet évènement avec nos différentes photos et vidéos !

d'aucy

ACTUALITE - Vu dans la presse LES ECHOS

Dans la rubrique "Innovateurs" des ECHOS, retrouvez un article complet sur les démarches RSE de notre client D’aucy Le Faouët - Eureden, avec plus précisément la valorisation de ses effluents. Découvrez comment nous les accompagnons dans leur stratégie durable de préservation de la ressource en eau. 

conference de presse bwt industrie

Conférence de presse CAP 26

L'éco-innovation pour l'industrie de demain ! Avec sa stratégie CAP 26, BWT France a dévoilé, en février 2023, ses ambitions pour sa division Industrie, et lancé son activité Chimie Verte. L'objectif est d’accélérer la transition écologique des industriels. Pour renforcer cette démarche anticipée depuis plusieurs années, BWT France a notamment présenté trois solutions de traitement de l’eau biodégradables inédites dans le secteur.

article CMR

ACTUALITE - Vu dans la presse Environnement Magazine

Suspecté de nuire à la reproduction, le bromure de sodium pourrait à terme, dans le cadre d’une harmonisation européenne, être classé CMR « avéré ». Ludovic Lemieux, Responsable Technique Produits Formulés à BWT France, revient sur les alternatives pour répondre aux besoins de désinfection des eaux dans les process industriels.

Vos coordonnées

Votre besoin